4

Metal Gear in Concert

Metal Gear News, ici les Enfants Terribles d’Outer Heaven FR, nous avons des impressions pour toi concernant la mission Metal Gear in concert.
… Transfert des informations …

Soldat Samba, un fan de MGS originaire de Normandie :

Ce concert fût un rêve qui se réalise enfin !

Jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait que des dates pour les États-Unis et le Japon, et par chance, une première en France a enfin été organisée.

Nicholas Buc a été impressionnant, et de pouvoir écouter de nos propres oreilles LA Donna Burke fut un plaisir indescriptible.
L’ensemble des titres ainsi que la nostalgie était présente. Une immense joie d’assister à un concert symphonique qui a marqué l’esprit de beaucoup de joueurs, vivement la prochaine date française !

 

Soldate Margaux, une fan MGS originaire du Grand Est :

Il faut savoir que c’est un concert que j’attendais avec impatience depuis son annonce, puisqu’il s’agit d’une date unique en France. Je devais y assister, ne serait-ce que pour tout ce que la saga représente pour moi et m’a apporté.
Encore maintenant j’ai du mal à réaliser l’expérience incroyable que je viens de vivre, voir la salle se remplir de tous ces fans…

Je me suis vraiment sentie fière d’appartenir à un groupe aussi grand, animé par cette même passion et ça fait chaud au cœur.

Pour le concert en lui-même, hé bien j’ai beaucoup pleuré, surtout pour les musiques de MGS3 qui est mon préféré de la saga.

A chaque passage de Donna Burke également, dont la performance était juste grandiose, j’ai aussi pleuré, car elle était vraiment à fond. J’y ai vraiment retrouvé toute la nostalgie, ça m’a pris aux tripes et même s’il manquait quelques musiques emblématiques, c’était un bel hommage à la série.

Mon seul regret : ne pas avoir pris le carré d’or ni ma carte bleue pour acheter tous les goodies !

 

Soldat Daniel, un fan MGS originaire de Pays de la Loire :

J’étais énormément déçu de ne pas être présent au concert mais j’ai trouvé une parade pour y assister quand même.
J’attendais que les copains présents me disent si la musique d’alerte de MGS 1 qui a été retravaillée dans Guns Of The Patriots (MGS 4) serait jouée, mais malheureusement elle ne le fut pas.
Du coup pour la petite parade j’ai demandé à notre Big Boss, de notre Discord Outer Heaven, de se connecter en vocal afin de profiter à distance de Metal Gear in Concert.
Lorsque Sins Of The Father a retenti dans la salle, dès les premières notes, les frissons m’ont parcouru et mon souffle fut coupé. J’ai trouvé la voix de Donna Burke magnifique. La puissance de sa voix en live est bien supérieure à la version studio.
Personnellement, je compte tout faire pour aller voir le film MGS avec notre Communauté.

 

Soldat Rayan, un fan originaire de l’Auvergne-Rhône-Alpes :

Comme le soldat Daniel, j’étais terriblement déçu de ne pas avoir été présent au concert. Dieu sait comme j’aurais voulu y être ! Mais grâce au soldat Neku, notre cher Big Boss de notre discord Outer Heaven, j’ai pu profiter du concert à distance, c’est déjà ça ! J’ai pu entendre la magnifique voix de Donna Burke. Elle a été extraordinaire dans Sins Of The Father. C’était bien mieux que la version studio. Enfin bref, j’espère qu’un jour ils reviendront faire un concert en France 🙂

 

Soldat Neku, un fan MGS originaire de Bourgogne :

…Transmission codec en cours…

Big Boss in (ndr : Attention, il n’y a qu’un seul Big Boss, et c’est Greg !) ! Metal Gear News me recevez-vous ?

« Pas si vite Snake, ce n’est pas fini ! »
Tel fut ma pensée, en me rendant à ce concert.
Depuis que Snake est entré dans ma vie, dans le début des années 2000, je savais que ce serait un mariage de cœur à longue durée. Sa manière de parler à ses ennemis, sa soif de combat, sa rage de lutter. J’ai tout de suite été conquis. Et les personnages sont vite devenu un entourage familier de ma vie, plus particulièrement une partie de MGS 1 qui a été fondateur d’un moment de ma vie – la mort de Sniper Wolf – c’est là que le loup m’est apparu comme un animal récurrent dans MGS et un animal noble vénéré comme un honorable cousin, un Kegeruneku, tout comme le serpent qui est emblématique du jeu. Et c’est ainsi que j’ai su que MGS faisait partie de mon génome. Revenons en au concert…

J’avais réservé ma place début Août 2018, prévenu par un très bon ami fan inconditionnel.
Quel plaisir de retrouver mes copains fans de MGS, j’en connaissais déjà un mais attendait de rencontrer un autre depuis plusieurs années. Depuis quelques semaines, Bilale et moi-même avions payé une place à Tom par un Pot Commun, il se souviendra de cette journée toute sa vie ! Les premières notes ont mis du temps à me replonger. Et j’ai commencé à basculer dans le ressenti nostalgique avec les musiques de MGS 3. Oui le concert a été joué dans l’ordre chronologique de la série.
Ensuite Peace Walker, mon jeu le moins apprécié, non pas pour l’histoire qui est centrale, mais sa jouabilité. Chacun ses goûts.
Nous avons eu l’entracte, puis j’ai pu me placer à coté de Bilale pour une meilleure vue. Lorsque le son de sélection d’option dans MGS 1 a ressenti, tout le monde a retenu son souffle. On sentait le jeu canon et l’âme mythique du jeu prendre racine en nous. Le sacro-saint de la saga était joué devant nous par un orchestre de 70 personnes. Profitons en, on ne verra pas ça tout les jours !

Donna Burke est arrivée et le plus fort moment a été lorsqu’elle a chanté Sins of The Father et Snake Eater.

Ma nostalgie ? Lors du thème de Sniper Wolf et de Mantis, mes deux méchants préférés, au vu de leurs vécus.

Mes larmes ? Lorsque Naomi est morte et que Old Snake a salué la tombe de The Boss.

Enfin, j’ai rencontré un fan MGS britannique d’origine russe nommé Vlad, il a dit tout faire pour avoir un autographe de Donna Burke, je lui ai dit que ce serait difficile. Nous sommes sortis du concert pour dire aux fans que nous recrutions pour la Communauté MGS sur notre Messenger et notre Discord. Plusieurs nous ont rejoints par Fulton, et Vlad est revenu nous disant qu’il avait vu Donna et lui avait demandé un autographe. Nous sommes donc partis Bilale, Tom, Tommy un fan allemand, et Samba, en mission de reconnaissance pour trouver Donna. Nous avons trouvé en 5 minutes la porte des artistes, et vu Nicholas Buc, le chef d’orchestre. Il est sorti après 20 minutes d’attente. Il a été super sympa et a répondu à nos questions. Désolé on n’a pas pensé à l’interview. Mais promis, pour le film on y pensera au besoin.
45 minutes après, Donna est sortie alors que nous parlions de l’inclusion du handicap dans la saga MGS.
Elle était magnifique, elle a été super touchée de nous voir en comité réduit de 6 personnes après avoir vu plus de 1,000 personnes assises au concert.

Elle a vu un canapé dans le couloir et nous a demandé de nous asseoir dans son bureau. Grande ne fut pas ma tentation de dire :
« Allez Mr Fox Hound, le commandant nous attends! »

Elle a pris 5 minutes avec chacun d’entre nous et nous a tous signé un autographe et pris une photo individuelle et deux photos de groupes que nous vous transmettons avec notre article.

Elle est repartie dans une grande joie et nous aussi.

Un seul regret personnel, ne pas lui avoir demandé de faire en vidéo pour la communauté :
« V has come to, France ! »

Avant de laisser Bilale vous raconter la suite. Je tiens à informer les fans que nous avons monté une communauté MGS francophone pour le moment mais à vocation internationale, nous sommes sur Messenger, Discord (genre TeamSpeak et Skype) et Zello (application type Codec), nous cherchons à créer une application codec et nous lier aux pages et sites spécialisés MGS. Rejoignez-nous en scannant les QR Codes avec votre appareil photo sur iOS ou une application QR Code sur Android. Si vous ne réussissez pas, écrivez nous en commentaire sous l’article.
Comme tout le monde est Big Boss depuis le V, je suis le Big Boss du Discord Outer Heaven FR, et j’espère vous voir sur notre Discord, réuni en famille.

Mes camarades et moi-même remercions chaleureusement Metal Gear News d’accepter notre article et de le publier. J’espère qu’ils étaient au concert, et j’espère les voir lors de la sortie du film. Bilale, le codec est à toi !

– Big Boss out –

Soldat Bilale alias Lykfyro, un fan MGS originaire de Paris :

A l’annonce du concert symphonique Metal Gear j’étais très intrigué de savoir à quoi ressemblerai les thèmes de la série qui sont pour la plupart composés au synthé. Le fait qu’ils soient joués par un orchestre doit être intéressant.

Je n’ai assisté à aucun concert alors je me suis dit pourquoi pas essayer celui là, étant un grand amateur de musiques de jeux vidéo et de la saga MGS, je ne pouvais pas passer à côté.

J’ai pris contact avec la plupart de mes amis qui sont fans également de la saga pour essayer de se voir au concert. Et au final, nous étions trois à avoir la possibilité d’y aller. Comme Tom, je suis arrivé très en avance. Cela nous a donné l’occasion de discuter de nos attentes pour le concert et de nous chauffer en attendant qu’il débute !

Neku nous a ensuite rejoints devant l’entrée du concert, et je dois avouer que c’était très plaisant de voir autant de monde passionné par MGS, tous réunis pour le concert !

Vers 14h, tout le monde rentre et s’installe sur son siège. L’excitation monte, et quand le concert débuta, je ne tenais plus en place.

Le premier morceau fut le main theme culte de la série et il y avait un silence total au niveau de la foule, ce qui est tout de même plus agréable pour apprécier le spectacle. Le morceau est basé sur le main theme de MGS3 (celui du premier trailer du jeu). Il était incomplet ; je vous en expliquerai les raisons plus loin dans l’article. Mais en tout cas c’était suffisamment bien pour que le ton soit installé, et c’est là qu’on devine que les musiques sont présentées dans l’ordre chronologique de la série. Tom et moi même avions donc supposé lors de l’entracte que le thème qui conclurait serait Metal Gear Saga, mais ce ne fut pas le cas. Le concert se poursuit et nous prenons claque sur claque, à tel point que j’en avais des frissons.

Lors de la première partie du concert, nous avons eu les thèmes de MGS3 jusqu’à Sins of the Father pour MGS5.

J’étais très proche de la scène, tout au plus à 5 mètres, tout à gauche, et j’ai eu la chance d’être parmi les premiers à voir Donna Burke entrer sur scène, en train de saluer la salle.

La première chose qui me frappe est qu’elle vit vraiment ses chansons. Son expression change à chaque phrase, c’est vraiment impressionnant.
C’est les larmes aux yeux que j’écoute cette musique, dont j’étais tombé amoureux lors de l’E3 2013. Le fait de vivre le concert m’a profondément marqué.

Le deuxième acte débuta avec les thèmes de MGS 1. Je sens que Neku est très excité surtout au moment du thème « Hind D ».
J’étais impatient d’entendre The Best Is Yet To Come, mais fus déçu de constater qu’il n’était pas interprété par Donna Burke, comme dans le Metal Gear Vocal Track.

Le concert s’est achevé sur Snake Eater et Heaven Divide en guise de cerise sur le gâteau. J’espère que le tonnerre d’applaudissements a rendu honneur au travail de Donna Burke et de l’orchestre et a illustré la solidité ( !) de la communauté.

Au final, je me suis pris claque sur claque. Il y a évidemment eu des déçus car chacun souhaitait entendre un thème en particulier, mais 3 longues (mais pourtant si courtes) heures ne permettent malheureusement pas de mettre l’intégralité de la bande originale de la saga !

Comme expliqué par Neku, nous avons eu la chance de rencontrer Donna Burke et Nicholas Buc, le chef orchestre du concert.
Outre la gentillesse de ce dernier (merci pour les selfies et autographes), la discussion s’est avérée très intéressante, notamment en ce qui concerne les droits d’auteur. Vous vous souvenez que je vous avais dit que le main theme était incomplet ? Il s’agit, d’après Monsieur Buc, d’un problème de copyright. Konami n’a pas laissé le droit d’utiliser les notes emblématiques des deux premiers jeux pour le concert. Nous imaginons que cela est du au fameux problème de plagiat qui avait été mis en lumière en 2004, lors d’un voyage de Kojima en Russie pendant le développement de MGS3. Rappelez-vous, il y avait d’étranges similitudes entre « The Snowstorm » ou « Winter’s Road » de Georgy Sviridov (1975) et le thème de MGS. Surpris et souhaitant éviter tout problème de copyright, Kojima a décidé de ne plus utiliser ce theme, dont on trouve de rares derniers vestiges dans la première bande annonce de MGS3 et de Portable Ops.
Neku a fait écouter la musique en question à Nicholas Buc, qui fut tout aussi étonné par les similitudes que Kojima à l’époque !

Après le départ du chef d’orchestre, mon cœur se resserre car j’ai vite compris à la silhouette qui arrivait était celle de Donna Burke.
Elle sembla surprise de voir que nous l’attendions depuis 45 minutes. Elle a regardé autour d’elle et remarque un canapé, et nous invite à « s’ asseoir dans son bureau ». Elle avait parfaitement compris que nous l’attendions de pied ferme et a été totalement géniale avec nous. Encore une fois, chacun à eu droit à son petit autographe et selfie. J’arbore une pose classe avec elle et lorsque qu’elle signe sur mon billet de concert elle l’embrasse. Comme j’étais très étonné, pour jouer le délire j’ai embrassé le billet tout de suite. Là, tout le monde était mort de rire mais j’étais tellement de bonne humeur que franchement, je m’en fichais d’être ridicule.
On termine avec une jolie photo de groupe qu’elle ne manqua pas de twitter.
C’est ainsi que s’acheva cette incroyable journée qui fut sûrement la meilleure de l’année pour moi.
Avec une telle journée j’ai vraiment envie d’assister à d’autre concerts symphoniques, c’était très enrichissant. C’est ainsi que s’achève mon long article. Alors merci Metal Gear News de nous laisser la possibilité de donner notre avis sur la page, vous êtes géniaux.

 

FIN DE LA TRANSMISSION

Retrouvez nos amis d’Outer Heaven sur leurs différents groupes de discussion :

Discord : https://www.discord.me/outer_heaven_mgs
Messenger : https://m.me/join/AbY_htAXaEUAwzEN
Zello : http://zello.me/k/f8HFa

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Greg

Humble admin et rédacteur en chef de cette équipe de bras cassés. N'a aucun talent particulier et reconnaît que tout le succès de sa page repose sur les autres rédacteurs. Essaie de maintenir une ligne éditoriale cohérente et de vous fournir des articles de qualité. A des envolées lyriques a ses heures perdues.

4 commentaires

  1. Ouais euh… alors peut être que pour vous l’expérience était inoubliable car de ce que l’on voit vous avez eu l’immense chance de cotoyer Miss Burke, cependant pour ma part j’ai assisté à une commande de menu maxi best of plus, et on m’a demandé si je voulais faire don de ma monnaie à McDonald’s.

    Je suis désolé mais par malchance pour eux je suis également allé au concert DBZ la veille et il était à peu près à 3 constellations au dessus en terme d’ambiance, de respect de l’oeuvre et du respect des fans.

    On a bien ressenti l’absence de kojima plus que jamais à ce concert, lui qui avait toujours un mot pour sa communauté qu’il remerciait chaque jour de l’avoir amené là où il se trouve aujourd’hui, il avait toujours une surprise en plus de ce qui était prévu et ne manquait justement jamais de nous surprendre.

    En bref le concert à été: début du concert dans le silence et sans aucune intro pour présenter l’orchestre, fin du concert dans un silence de mort avec aucune surprise, aucun remerciement ni à la communauté ni à kojima (et que l’on vienne pas me parler des conflits internes car mgs est indissociable de Hideo Kojima), puis direction la sortie allez nous acheter nos goodies.

    En résumé: ambiance froide et sans saveur, l’absence du maître était plus que palpable.

    • Bien sure que j’aurais également aimé que Le maître soit là. Mais il travaille actuellement sur Death Stranding, donc ce n’est pas possible qu’il soit là 🙁

  2. Et beh dis donc, on a pas dû assister au même concert…

    Tout d’abord aucune présentation de la licence, de l’univers, ni même d’un ou de jeux en particulier. Juste une annonce faite par quelqu’un ne se trouvant même par sur scène pour annoncer quel orchestre allait nous jouer le concert. C’est sympa effectivement mais c’est pas la raison première de la venue des fans, ne nous mentons pas. Le plaisir fut aussi réduit lorsque l’on nous annoça que toutes photos ou vidéos seraient interdites. Ah bon?? Depuis quand on ne peut peut pas prendre ne serait ce qu’une photo souvenir à un concert??

    Concernant Donna Burke, c’était chouette, une bonne surprise mais ça s’arrête là. Trois mots donnés aux fans historie de les satisfaire et puis ben salut hein faut enchaîner les musiques. Je ne l’accuse de rien mais il y a eu un cruel manque de communication avec les fans lors de ce concert. On appréciera tout de même les saluts du chef d’orchestre à chaque fin de chansons ou chaque passage entre les jeux je ne sais plus.

    Voilà sinon c’était un concert vide de saveur (d’ailleurs les deux premiers rangs carrés or étaient complètement vide, ne me dîtes pas le contraire j’étais au 3ème), plat, cordial (comme l’a dit un de mes amis après le concert). On nous sert les chansons, tout est propre, le chef rajoute sa touche de Donna Burke mais pas trop quand même et ça s’arrête la. Ni plus ni moins, ils ont joué les musiques pas plus.

    Concernant MGS 1, tout le monde a plutôt hurlé de joie et applaudi dans la salle parce que c’est le jeu qui a lancé la saga. Si quelqu’un a retenu son souffle il a loupé quelque chose à mon avis.

    On arrive enfin au point désastreux du concert ; le shop. Déjà aucun items en rapport avec le concert, même pas un petit badge « MGS in concert », c’était quand même une sacrée occasion bien loupée. Pour la saga MGS il n’y avait que deux articles : un tote bag au prix hallucinant de 15€ (sérieusement le lendemain c’était gratuit à la PGW) et un t-shirt à 20€ avec le logo de Fox Hound, que l’on trouve certainement moins cher sur internet. « Mais c’est l’ambiance concert et tout », bah non, pour un t-shirt banal à ce point ça ne justifie pas un tel prix. Il y avait aussi des goodies Donna Burke, là encore à des prix exorbitants et dispensables.

    Bref, une déception en bonne et due forme pour moi alors que ce concert aurait pu être beaucoup plus plaisant et convivial.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.