0

[Mise à jour : Donna Burke présente ses excuses] Donna Burke défend Kojima, Konami dément

Mise à jour (11 avril) : Donna Burke revient sur ses propos (quand on vous dit d’attendre des communiqués officiels…!).

« Je suis d’accord, Konami – Je devrais être plus précise.

« Ne balancez pas le travail des 5 dernières années juste parce que Konami a changé les statuts du contrat d’un génie. »

Konami a raison, Kojima n’a pas vraiment été viré. Comme je l’ai dit auparavant, lui et son équipe travaillent dur pour finir le jeu. Je présente mes sincères excuses à Konami, Hideo Kojima et aux fans pour les avoir induit en erreur.

J’essayais d’ajouter du poids aux termes de Monsieur Otsuka, qui demandait aux fans de ne pas abandonner MGSV à cause de tout le bazar qui se passe à Konami et de montrer mon soutien à Kojima et à tous ceux qui ont travaillé dur ces cinq dernières années pour faire le meilleur jeu du monde.

Tout ceci est vrai.

Kojima lui-même a confirmé qu’il était toujours « impliqué à 100% » pour finir The Phantom Pain, et qu’il était « déterminé à faire le meilleur jeu [qu’il ait] jamais dirigé ».

Je vous présente donc mes excuses pour vous avoir tous ennervés. »

Dans un de ses derniers tweets, Donna Burke (qui chante, on le rappelle, Sins of the Father qu’on entend sur une des bandes annonces de Phantom Pain) enjoint les fans à « ne pas balancer le travail que les équipes de Kojima a fourni ces 5 dernières années juste parce que la direction a viré un génie« .
Elle ajoute dans les réponses à ce tweet que l’équipe « fait tout pour que le jeu soit fantastique, […] que le jeu est en phase de test […] et qu’elle espère que Rolling Stones et Vanity Fair feront un article sur cette affaire une fois que les esprits seront calmés. » Elle répond également à un internaute qui demande si elle confirme le licenciement de Kojima que « oui, c’est dans les media depuis des semaines, mais tout ceci est vrai »

Nous prendrons comme d’habitude les pincettes de rigueur pour ce genre de déclaration, Konami s’étant de plus fendu d’un démenti disant que ces propos, notamment en ce qui concerne le licenciement de Kojima,  étaient « catégoriquement inexacts« .
Donna Burke est visiblement proche de Kojima et ses propos sont sûrement à prendre au sérieux, mais pour avoir le fin mot de l’histoire -qui, au final, ne nous regarde pas !-, nous préfèrerons attendre un communiqué officiel de la part de Konami. Pour l’instant, nous avons tendance à penser que cela équivaudrait à un Snapchat d’Adele qui confirmerait que Sam Mendes a été viré par la MGM et Columbia Pictures pour le prochain James Bond 🙂

Contentons-nous donc de l’essentiel : à savoir que tout le monde est au travail pour nous faire le meilleur jeu possible !

Greg

Humble admin et rédacteur en chef de cette équipe de bras cassés. N'a aucun talent particulier et reconnaît que tout le succès de sa page repose sur les autres rédacteurs. Essaie de maintenir une ligne éditoriale cohérente et de vous fournir des articles de qualité. A des envolées lyriques a ses heures perdues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.